8.6 C
Londres
jeudi, décembre 1, 2022
HomeQATAR 2022PRÉPARATIFS QATAR 2022 : Le Sénégal s’offre un bon match de préparation...

PRÉPARATIFS QATAR 2022 : Le Sénégal s’offre un bon match de préparation face à la Bolivie

Date:

A la une

EGYPTE : La COP27 s’achève sur un accord sur les pertes et dommages

Après des jours d'intenses négociations à Charm El-Cheikh, la...

RDC : Félix Tshisekedi appelle la jeunesse à se mobiliser face à la rébellion du M23

Le président de la République démocratique du Congo, Félix...

CAMEROUN : Attribution des droits d’exploitation à Camvert – Le ministère de la forêt hors la loi

Green Development Advocates, en partenariat avec Greenpeace Afrique, vient...

Face à une faible équipe de Bolivie, les mondialistes sénégalais n’ont pas eu besoin de trop forcer leur talent pour s’imposer (2-0) au stade de la Source d’Orléans. Les champions d’Afrique devraient faire face à une opposition plus relevée mardi prochain face à l’Iran.

C’est un succès qui va permettre d’engranger de la confiance sur la route du Qatar. Mais à deux mois de son premier match face aux Pays-Bas, on se demande bien quels enseignements le Sénégal va pouvoir tirer de ce match amical face à la Bolivie, tellement l’équipe sud-américaine a paru très en dessous des champions d’Afrique qui l’ont choisie comme sparringpartner en vue de leur troisième rencontre de la poule A face à l’Équateur. Gageons que l’adversité sera tout autre, car l’équipe, 81e au dernier classement Fifa, et dernière d’Amérique latine, n’a pas fait le poids contre les coéquipiers de Sadio Mané.

Le Sénégal s’est même présenté quasiment avec une équipe-bis. Seuls trois titulaires (Koulibaly, Diallo, Mané) de la dernière finale de la CAN étaient sur la pelouse du stade d’Orléans au coup d’envoi. Cela n’a pas empêché les hommes d’Aliou Cissé de prendre le match par le bon bout en ouvrant très vite le score par Boulaye Dia dès la 4e minute. L’attaquant de Salernitana (Italie) récupère un ballon à l’entrée de la surface de réparation et frappe plein axe ; son tir est légèrement dévié et prend à contrepied Carlos Lampe. L’entame parfaite qui permet au Sénégal de poser son empreinte sur cette rencontre avec des occasions nettes par Pathé Ciss (17e) Krépin Diatta (19e), et Mané (35e).

C’est l’ancien joueur de Liverpool qui va doubler ainsi la marque sur penalty (44e). Sur le coup, le gardien bolivien, pris à contrepied, doit être l’un des rares observateurs à n’avoir jamais vu Sadio Mané frapper un penalty : même course d’élan, même frappe en force côté droit du gardien.

Épatant Pathé Ciss

Un bon match de préparation pour le sélectionneur Aliou Cissé qui a pu faire tourner son équipe et voir les nouveaux comme Pathé Ciss. Le milieu de terrain du Rayo Vallecano, titularisé, a été l’une des belles surprises de la soirée. Le jeune frère de Saliou Cissé a été épatant de maîtrise technique, de disponibilité et d’audace pendant l’heure passée sur la pelouse. Il aura marqué des points à son poste de sentinelle au moment où le titulaire, Nampalys Mendy manque de temps de jeu en club à Leicester.

Mardi 27 septembre, les Lions vont disputer une seconde rencontre amicale face à l’Iran, qualifié pour le Mondial et au pedigree plus costaud que la Bolivie et qui est entraîné par une vieille connaissance des Sénégalais : Carlos Queiroz. Le technicien portugais était en effet à la tête de l’Égypte lors de la finale de la CAN perdue devant les Lions et lors de l’élimination des Pharaons face aux mêmes adversaires en barrages de la Coupe du monde 2022.

FA Dernière