7 C
Londres
jeudi, décembre 1, 2022
HomeQATAR 2022PREPARATIFS QATAR 2022 : Le Ghana malmené par le Brésil à...

PREPARATIFS QATAR 2022 : Le Ghana malmené par le Brésil à deux mois du tournoi final

Date:

A la une

EGYPTE : La COP27 s’achève sur un accord sur les pertes et dommages

Après des jours d'intenses négociations à Charm El-Cheikh, la...

RDC : Félix Tshisekedi appelle la jeunesse à se mobiliser face à la rébellion du M23

Le président de la République démocratique du Congo, Félix...

CAMEROUN : Attribution des droits d’exploitation à Camvert – Le ministère de la forêt hors la loi

Green Development Advocates, en partenariat avec Greenpeace Afrique, vient...

A deux mois de la Coupe du monde 2022 (20 novembre-18 décembre) au Qatar, l’équipe du Ghana a été malmenée 3-0 par celle du Brésil, ce 23 septembre au Havre (France). Une prestation peu convaincante pour des Black Stars qui affronteront le Portugal, la Corée du Sud et l’Uruguay, au Mondial.

Les Ghanéens ont pris une véritable douche froide, ce 23 septembre dans l’ouest de la France. Et ce n’est pas seulement parce qu’il pleuvait abondamment sur Le Havre, lieu de leur premier match de préparation à la Coupe du monde 2022 (20 novembre-18 décembre). Face au Brésil, les Black Stars ont même subi un véritable raz-de-marée en première période. Les Brésiliens auraient pu mener 5-0 à la pause.

Ils sont repartis au vestiaire avec une avance toutefois confortable, grâce à un but de la tête du défenseur Marquinhos (1-0, 9e) et à un doublé de l’attaquant Richarlison : une reprise instantanée sur un centre à ras-de-terre de Neymar (2-0, 28e) et un coup de tête sur un coup franc du même Neymar (3-0, 40e).

« Toute l’équipe n’a pas été bonne, n’a pu que constater le sélectionneur du Ghana, Otto Addo. Quand vous perdez 3-0, c’est que vous n’avez pas été bon. Je suis très déçu par notre prestation, notamment au niveau des coups de pieds arrêtés. Encaisser deux buts sur des coups de pieds arrêtés me rend vraiment mécontent ».

« Beaucoup de gens penseront peut-être que nous sommes faibles »

En seconde période, le défenseur Mohammed Salisu et l’attaquant Inaki Williams sont entrés en jeu pour redynamiser une équipe perdue et qui a trop misé sur les exploits individuels. Les Ghanéens se sont alors montrés plus compact que pendant le premier acte. André Ayew a même été tout proche de réduire le score d’un coup de tête, mais le ballon a été dévié par la transversale (56e). Otto Addo – qui a fini par enfiler une parka pour se réchauffer – a multiplié les changements et les ajustements tactiques. En vain. « Je pense que la deuxième période du Ghana a été bien meilleure, a assuré Otto Addo. Comme nous avons perdu 3-0, beaucoup de gens penseront peut-être que nous sommes une équipe faible. Ce sera peut-être un avantage pour nous ».

Le sélectionneur brésilien Tite a, de son côté, salué sa victime du soir : « Le Ghana est une équipe avec de la qualité technique. Ils ont des joueurs avec des qualités individuelles fortes, des joueurs qui peuvent faire des différences. Il y en a beaucoup de bons dont André Ayew qui est très fort. »

Les Ouest-Africains vont maintenant tenter de se redonner un peu confiance, face à un adversaire beaucoup plus modeste : le Nicaragua, le 27 septembre en Espagne. Le 24 novembre, pour leurs débuts dans le groupe H du Mondial, ce sera encore une autre histoire, avec le Portugal de Cristiano Ronaldo…

FA Dernière