7 C
Londres
jeudi, décembre 1, 2022
HomeQATAR 2022PREPARATIFS QATAR 2022: Le Maroc s'est imposé en match amical face au...

PREPARATIFS QATAR 2022: Le Maroc s’est imposé en match amical face au Chili

Date:

A la une

EGYPTE : La COP27 s’achève sur un accord sur les pertes et dommages

Après des jours d'intenses négociations à Charm El-Cheikh, la...

RDC : Félix Tshisekedi appelle la jeunesse à se mobiliser face à la rébellion du M23

Le président de la République démocratique du Congo, Félix...

CAMEROUN : Attribution des droits d’exploitation à Camvert – Le ministère de la forêt hors la loi

Green Development Advocates, en partenariat avec Greenpeace Afrique, vient...

Le Maroc s’est imposé en match amical face au Chili sur la pelouse du RCDE Stadium. Il s’agissait du premier match de Walid Regragui à la tête de l’équipe nationale. Après la rencontre, les supporters ont envahi la pelouse pour exprimer leur joie.

Pour la première de Walid Regragui sur le banc, le Maroc affrontait le Chili à Barcelone pour préparer sa Coupe du monde. L’occasion pour le nouveau sélectionneur de tester son équipe et de relancer Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui. Les deux anciens de l’Ajax étaient titulaires alors Boufal, Ounahi et Hakimi débutaient également la rencontre. Côté Chili, des beaux noms avec Vidal, Alexis Sanchez ou encore Gary Medel. Et après 90 minutes, Regragui peut considérer qu’il a réussi son test. Globalement dominateur, le Maroc s’est imposé 2-0 grâce à des buts de Boufal et Sabiri. Il faudra confirmer contre le Paraguay.

En limogeant Vahid Halilhodzic malgré la qualification pour la Coupe du monde 2022, le Maroc a-t-il fait le bon choix ? Il est trop tôt pour le dire mais la victoire face au Chili (2-0) ce vendredi en match amical à Barcelone pour la première du nouveau sélectionneur Walid Regragui invite plutôt à une réponse positive. Au-delà du résultat, les Lions de l’Atlas ont proposé un football offensif et technique qui a régalé les supporters, en particulier en première mi-temps, avec Ziyech, dont c’était le grand retour, et surtout Boufal, très en vue. Aligné dans le couloir gauche en l’absence de Masina, forfait pour le Mondial, Mazraoui s’est quant à lui montré très offensif et convaincant.

Logiquement, les Lions de l’Atlas se procuraient les meilleures opportunités, mais Medel contrait le tir de Mazraoui, tandis que Saiss croisait trop sa tête qui frôlait le poteau sur corner. Bien que dominée, la Roja, pas qualifiée pour le Mondial, restait menaçante sur son unique tentative du premier acte avec le tir de Brereton dévié sur le poteau du bout des doigts par Bounou ! A l’autre bout du terrain, un possible contact d’Aranguiz sur Boufal aurait peut-être mérité un penalty.

Les Marocains croyaient toucher au but au retour des vestiaires lorsqu’Hakimi transpercerait un mur trop lâche pour marquer sur coup franc ! Mais son ouverture du score était logiquement refusée pour un hors-jeu de Dari. Ce second acte se révélait un peu plus décousu et Vidal aurait pu en profiter pour le Chili mais sa reprise de volée, après un centre d’Alexis Sanchez, heurtait la barre ! Finalement, tout basculait sur un ballon récupéré par Amallah devant la surface adverse, qui permettait à Ounahi de provoquer la main de Diaz. Penalty ! Boufal le transformait sans trembler (1-0, 65e). Un, puis deux puisque l’ancien international Espoirs allemand, Abdelhamid Sabiri (Sampdoria), fraîchement entré en jeu, doublait la mise d’un coup de canon des 20 mètres pour sa première cape (2-0, 75e). De belles promesses à confirmer mardi face au Paraguay.

FA Dernière