7 C
Londres
jeudi, décembre 1, 2022
HomeENVIRONNEMENTTCHAD : La capitale Ndjamena touchée par des inondations

TCHAD : La capitale Ndjamena touchée par des inondations

Date:

A la une

EGYPTE : La COP27 s’achève sur un accord sur les pertes et dommages

Après des jours d'intenses négociations à Charm El-Cheikh, la...

RDC : Félix Tshisekedi appelle la jeunesse à se mobiliser face à la rébellion du M23

Le président de la République démocratique du Congo, Félix...

CAMEROUN : Attribution des droits d’exploitation à Camvert – Le ministère de la forêt hors la loi

Green Development Advocates, en partenariat avec Greenpeace Afrique, vient...

Au Tchad, c’est l’angoisse dans plusieurs quartiers de la capitale. Depuis une dizaine de jours, les deux fleuves qui traversent la capitale, le Chari et le Logone, débordent de leur lit, au grand dam des populations riveraines.

« Depuis 5 heures du matin, l’eau monte. En même pas cinq minutes, l’eau était partout. On est obligé de ramasser certaines choses avec la pirogue. On a perdu beaucoup de choses, les habits, les tasses. Tous nos effets personnels sont perdus », raconte Marie-Noëlle.

Les voies bitumées, seuls endroits secs

Comme elle, des centaines d’habitants du IXe arrondissement de la capitale tchadienne ont été enjoints de quitter leur domicile, contraints par la montée des eaux. Des baluchons, des meubles sont visibles le long des voies bitumées, seuls endroits secs de cet arrondissement de la capitale.

Face à la catastrophe, l’abbé Madou, qui a ouvert les portes de sa paroisse aux sinistrés, déplore le manque de réactivité des autorités : « Actuellement, on est en train d’évacuer les gens sur la paroisse Walia Goré [de Ndjamena]. Il y a beaucoup d’enfants, beaucoup de femmes au foyer. Avec la police, on est en train de travailler. Le gouvernement n’a pas anticipé les choses à cause de la politique. Cela fait un mois et demi que je l’ai alerté. Chaque fois que je parle aux gens, ils disent : Mon père, on est au dialogue. Voilà comment on est arrivé à cette situation ».

Les forces de l’ordre aident à évacuer

En fin de journée jeudi 13 , des forces de l’ordre ont été déployées pour aider les populations à évacuer pendant que les eaux continuent de monter. Difficile d’anticiper le niveau qu’elles pourront atteindre dans les jours à venir, prévient déjà un météorologue.

FA Dernière