8.6 C
Londres
jeudi, décembre 1, 2022
HomeAFRIQUETCHAD : Le président de transition annonce l’envoi de 600 militaires dans...

TCHAD : Le président de transition annonce l’envoi de 600 militaires dans la région du lac Tchad

Date:

A la une

EGYPTE : La COP27 s’achève sur un accord sur les pertes et dommages

Après des jours d'intenses négociations à Charm El-Cheikh, la...

RDC : Félix Tshisekedi appelle la jeunesse à se mobiliser face à la rébellion du M23

Le président de la République démocratique du Congo, Félix...

CAMEROUN : Attribution des droits d’exploitation à Camvert – Le ministère de la forêt hors la loi

Green Development Advocates, en partenariat avec Greenpeace Afrique, vient...

Mahamat Idriss Déby a conclu ce lundi 14 novembre une visite de trois jours dans la région du lac Tchad. Il a annoncé l’envoi de 600 militaires supplémentaires afin de poursuivre la lutte contre les jihadistes de Boko Haram.

« Aujourd’hui, les Boko Haram n’ont plus de forces et ne peuvent plus attaquer les casernes », a déclaré Mahamat Idriss Déby à l’issue de sa visite au poste régional de commandement, à Baga Sola. Le président de transition assure que le groupe jihadiste n’a t55 de base en territoire tchadien depuis l’opération militaire Colère de Bohoma qui l’en aurait chassé début avril 2020.

Mahamat Idriss Déby reconnaît toutefois que les nuisances perdurent pour les populations, en particulier les vols de bétail et les enlèvements contre rançon. Il dit avoir donné l’ordre à l’armée de s’adapter à ce « changement de mode opératoire », en se montrant « plus mobile » pour protéger les civils et leurs biens. 600 hommes rejoindront les 9 000 déjà déployés.

Aux notables locaux qui ont insisté sur la nécessité d’infrastructures routières, sanitaires et éducatives, le chef de l’État a promis la relance des activités de développement. Néanmoins, plusieurs personnes jointes dans la région du lac se sont montrées moins optimistes que le président de transition. Elles assurent que les différents groupes armés multiplient les attaques à partir des îles du lac Tchad qu’ils continuent de contrôler.

FA Dernière