COUPE DU MONDE QATAR 2022 : Les fakes news assaillissent le Qatar

0
212

Le coup d’envoi de la Coupe du monde de la FIFA 2022 a été donné voici déjà un mois au Qatar, et n’a pas pour autant éteint totalement la diffusion de fausses nouvelles. Premier pays du Moyen-Orient à accueillir la compétition, le pays hôte est en proie à d’innombrables allégations mensongères, destinées à le dénigrer. Retour sur certaines de ces fake news.

 Trois jours avant le début de la Coupe du monde de football 2022, de folles rumeurs sont devenues virales concernant le pays-hôte. Il est en effet soupçonné d’avoir soudoyé des joueurs équatoriens pour 7,4 millions de dollars afin de remporter le match d’ouverture du tournoi.

Rumeurs de pots de vins à répétition sans fondement

Le journaliste arabe Amjad Taha a assuré sur les réseaux sociaux que huit joueurs de l’équipe sud-américaine s’étaient vu offrir l’argent : « Exclusif : le Qatar a soudoyé huit joueurs équatoriens avec 7,4 millions de dollars pour perdre le premier match (1-0. 2e mi-temps). Cinq experts qataris et équatoriens l’ont confirmé. Nous espérons que c’est faux. Nous espérons que ce partage affectera le résultat. Le monde devrait s’opposer à la corruption de la FIFA », pouvait-on lire sur Twitter. 

Mais en Équateur, personne n’a cru à cette rumeur : « C’est donner du crédit à quelque chose qui ne le mérite pas », a déclaré Carlos Manzur, vice-président de la Fédération équatorienne de football.

Un avis partagé par la globalité des journalistes locaux dans les débats organisés sur les différents plateaux télévisés. Dernièrement, c’est la vice-présidente du Parlement Européen, son mari, et son père, qui ont été interpellés par la police. On a retrouvé chez eux des poignées de billets de banque. Seule problème : en l’état de l’enquête, rien ne prouve leur provenance. Ils pourraient tout aussi bien provenir d’industriels corrupteurs, ou d’un trafic de stupéfiants, ou de voitures volées. Tant que la Justice n’a pas tranché, tout reste allégation. 

Quatre hommes convertis à l’islam lors de la Coupe du monde au Qatar

De nombreuses rumeurs ont circulé en ligne affirmant que quatre fans de football venus au Qatar pour la Coupe du monde 2022 se seraient convertis à l’islam après avoir assisté à une conférence du prédicateur indien très controversé, Zakir Naik.

Une vidéo, sortie sur les réseaux le 20 novembre 2022, montrait ainsi des personnes se convertissant à l’Islam après l’une des conférences de Zakir Naik. Néanmoins, la vidéo en question date en réalité de mai 2016 et est donc une ancienne vidéo sans lien avec la Coupe du monde actuelle. 

 Une Rolls-Royce pour les joueurs saoudiens

Peu de gens pensaient que l’Arabie Saoudite avait une chance de gagner contre l’Argentine le 22 novembre dernier. Mais à la surprise générale, l’Arabie saoudite a battu l’Argentine par 2 buts à 1.

Dans la foulée de cet événement, de nombreuses sources d’informations ont rapporté que le prince saoudien Mohammad Bin Sultan allait offrir des Rolls-Royce à chaque joueur.

Interrogé à ce sujet lors d’une conférence de presse, le joueur saoudien Saleh Al-Shehri a précisé qu’il n’était pas au courant d’une telle annonce. Il a souligné que les rumeurs étaient sûrement fausses et que servir son pays était la seule récompense dont il avait besoin.

Le sélectionneur de l’équipe de l’Arabie saoudite, Hervé Renard, a également démenti les rumeurs de voitures de luxe offertes par la famille royale : « Il n’y a rien de vrai à ce sujet », a-t-il déclaré au New York Post.

De nombreux fake-news ébranlent ainsi la compétition depuis son début et même avant. Et d’ici la fin de celle-ci, le 18 décembre, il y en aura sûrement d’autres ! Les journalistes vont donc avoir bien du travail pour différencier le vrai du faux… 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here