MONDIAL QATAR 2022 : Al-Qaïda appelle au boycott de la compétition

0
151

Alors que la Coupe du monde au Qatar a commencé il y a déjà près d’un mois, la branche yéménite de l’organisation terroriste exhorte toujours les musulmans du monde entier à boycotter cet événement, et bien évidemment sa finale, apothéose de la compétition. 

Briac Japiot

C’est une nouvelle surprenante ! Depuis le 19 novembre dernier, l’organisation terroriste Al-Qaïda appelle au boycott de la Coupe du monde 2022 organisée au Qatar. C’est à la veille du début de la compétition que l’une des branches régionales d’Al-Qaïda a exhorté la communauté musulmane du monde entier par communiqué, a aux fidèles fin d’interdire à tous les croyants de suivre et d’assister au tournoi au Qatar : « Nous avertissons nos frères musulmans de ne pas participer ou d’assister à cet événement ». Alors même que la coupe du Monde de football est organisée dans un pays musulman.

Coupe du Monde au Qatar : “Une campagne pornographique”

Dans ce communiqué, rapporté par SITE, un groupe de surveillance d’activités djihadistes non-gouvernementales indépendants basés aux États-Unis, Al-Qaïda reproche au Qatar de mener une « campagne pornographique contre la péninsule de Mohamed ». L’organisation terroriste accuse également le pays hôte d’avoir « amené des personnes immorales, des homosexuels, des semeurs de corruption et d’athéisme dans la péninsule arabique ». En outre, elle a déclaré que la Coupe du monde au Qatar était un écran de fumée qui détournait l’attention de « l’occupation des pays musulmans et de leur oppression ».

En réponse à ces attaques, les organisateurs de la compétition ont rassuré les fans – répondant ainsi à certaines critiques concernant les droits humains au Qatar et en particulier les droits des lesbiennes, des gays, des bisexuels et des transsexuels – affirmant que, quelle que soit l’orientation ou l’origine sexuelle de la personne, tout le monde sera le bienvenu pendant la durée de cet événement mondial.

En temps normal, l’homosexualité entre adultes consentants est considérée comme une infraction pénale, même en privé au Qatar. La peine maximale encourue pour ce délit est de sept ans d’emprisonnement.

Mais les Qataris l’assurent, pendant l’événement qui devrait accueillir plus de trois millions de touristes jusqu’au 18 décembre, aucune sanction ne sera prise.

Une sécurité renforcée au Qatar pour protéger la Coupe du Monde de Football

Ainsi, lors de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de football, et pour parsemer les doutes de ses derniers détracteurs, le Qatar a annoncé qu’il avait formé plus de 50 000 personnes pour assurer une sécurité adéquate pendant la compétition et que des forces étrangères fourniraient une aide supplémentaire sous commandement qatari au besoin.

Fort heureusement, aucune menace de commettre des attentats ou de promouvoir la violence en rapport avec l’événement n’a été annoncée dans ce communiqué de boycott. Et maintenant que la Coupe du Monde de Football touche à sa fin, on ne peut que se réjouir qu’elle n’ait été emmaillée par aucun incident de sécurité, ni aucune menace terroriste. Du moins, aucune n’a été rendue publique par les autorités organisatrices… 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here