CAMEROUN : Yaoundé abrite une conférence internationale pour l’éradication de la violence en milieu scolaire

0
152

L’ hôtel Hilton a servi de cadre à la cérémonie d’ouverture de la Conférence sur les violences en milieu scolaire. Un événement particulier d’une importance capitale, organisé par le Ministère des Enseignements Secondaires du Cameroun.

La question devenue très sensible ces dernières années au regard de la montée en puissance d’un phénomène qui fait des ravages au sein de la jeunesse et surtout en milieu scolaire est au centre des discussions au sein du Gouvernement et ses partenaires stratégiques. La violence est presque devenue incontrôlable au regard de nouvelles formes qu’elle a emprunté grâce au développement du numérique qui a imposé de nouveaux types de communication. De la prolifération des drogues sous toutes ses variantes, des assassinats à mains armées dans des enceintes scolaires à la multiplication des pratiques sexuelles déviantes filmées, on aura vu ces dernières années une montée spectaculaire des différents types de violence dans un milieu qui est sensé être celui qui façonne des citoyens de demain à travers une éducation saine dépourvue de toute forme de déviances .

C’est pour ces raisons au regard de cette adversité permanente que Madame Pauline Nalova LYONGHA, Ministre des Enseignements Secondaires a mis sur pied une plateforme de collaboration avec le Coordonnateur Résident du système des Nations Unies au Cameroun pour que des réflexions soient menées et des résolutions prises pour que la jeunesse qui est le fer de lance de la nation sorte rapidement de cet engrenage qui risque porter sérieusement atteinte au défi d’émergence fixés par le Président de la République Paul BIYA à une échéance qui ne semble plus très lointaine.

Des hauts responsables de l’administration centrale notemment les Ministres de l’Enseignement Supérieur, de l’Éducation de Base, des Affaires Sociales , de la Promotion de la Femme et de la Famille, de la Jeunesse et de l’Éducation Civique, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, ont été associés à la réflexion dans un programme constitué de deux panels et des thématiques qui permettront d’analyser les contours d’un phénomène qui a atteint des dimensions inestimables. Au regard des propositions concrètes faites par les responsables en chefs des différents départements ministériels concernés par l’éducation et la jeunesse dans les ateliers qui ont été constitués pour favoriser les échanges, des résolutions finales seront adoptées et consignés dans un document stratégique qui sera soumis à l’attention de la très haute hiérarchie de l’administration pour que des décisions soient prises afin de mettre un terme à cette violence qui gangrène le milieu scolaire en affectant toute la jeunesse dans son ensemble. L’avenir du Cameroun tout entier en dépend.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here