BURUNDI : Le Président Évariste Ndayishimiye interpelle les leaders du parti CNDD-FDD à “remettre les choses en ordre”

0
86

Dans une séance de moralisation spirituelle aux leaders tenue  ce samedi 21 janvier dans la province de Gitega, dernier jour de la prière interconfessionnelle organisée par le parti CNDD-FDD, le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye a appelé les leaders à “remettre les choses en ordre” pour le relèvement économique du pays.

“ La première chose qui montre le changement c’est la restitution des biens dérobés”, a déclaré le Numéro Un Burundais avant d’ajouter,  à cet effet, que 3 comptes ont été ouverts à la Banque de la République du Burundi (BRB) dédiés à la restitution de l’argent du contribuable volé. Ces comptes sont les suivants : 1110/334 pour la monnaie locale, 3302/021.62 pour les dollars et 3320/831 pour les Euros, a annoncé le Chef de l’Etat.

Se basant sur l’évangile tiré dans Deutéronome 11: 10-17, le Président de la République a rappelé aux leaders bagumyabanga les qualités d’un bon leader qui sont la crainte de Dieu, l’esprit de vérité, la générosité et l’amour patriotique. 

Le Chef de l’Etat Burundais a saisi cette occasion pour vivement féliciter les gouverneurs de provinces quant à leur implication dans la recherche des solutions aux problèmes des citoyens se réjouissant que l’autorité administrative dans les différentes entités du pays se solidifie de plus en plus. 

“J’aimerais que cette année 2023, tout leader puisse avoir en conscience son devoir de serviteur du peuple”, a-t-il souligné appelant chaque Burundais à l’éveil de la conscience en vue de travailler pour le développement durable du pays.

Le Chef de l’Etat et Président du Conseil des Sages du parti au pouvoir a officiellement clôturé cette prière interconfessionnelle de 3 jours qui se déroulait en Province de Gitega,  par une prière à travers laquelle il a béni le Burundi et son peuple. Il a en outre prié pour le maintien de la paix et la sécurité dans le pays, un climat favorable à l’agriculture et aussi pour un changement radical des leaders afin qu’ils conduisent le pays vers la prospérité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here